pour accompagner votre lecture:
à ne pas mettre dans toutes les oreilles
http://youtu.be/g0OgoySjNCM

D'abord un grand MERCI
pour tous les messages de sympathie et de solidarité qui emplissent notre "boite courriels"
et pour les propositons d'assistance, à ce jour superflues.
C'est très gentil de nous proposer des colis de victuailles, des vêtements, des valises d'€. 
Mais ce n'est pas de cela dont la Grèce a besoin.


- Comment en sommes nous arrivés là ?
- Parce que, m'ont expliqué ceux qui savent,il y avait, dit-on,
un grand déficit de politiques
et un trop-plein de citoyens !



-Je suis d'accord Jesuis d'accord Je suis d'accord
A la bonne heure

 


"Serrez plus"
dit l'allemand en pointant du doigt la ceinture du malheureux Grec

 


- Président, tu as ruiné le PASOK, tu as ruiné la Grèce,
tu as ruiné l'Europe, tu as ruiné la planète !
Tu n'as épargné que la galaxie, merde !

http://youtu.be/CN_obcWjTf0

Cette dernière charge contre Papandréou est bien sûr excessive.
Le mal était fait avant son accession au pouvoir.
On peut juste lui reprocher d'avoir trop promis et de n'avoir rien pu faire. 
Maintenant est venu le temps des bouc-émissaires.
Le cas de la Grèce devrait inspirer aux autres socialistes européens la prudence
et des remises en questions.
Le système capitaliste financier est incompatible avec le socialisme.
Incompatible avec la fraternité, l'égalité, la solidarité.
Tenter de le maîtriser, d'en atténuer les effets, néfastes pour la grande majorité de l'Humanité,
est un combat perdu d'avance. Ce capitalisme est un chien monstrueux et indressable
qui, même muselé, parvient à mordre - y compris les mains qui le nourrissent-
et qui s'est rendu MAÎTRE DE SA VOIX

 

1acerber2

                                           KAPITALISM



Lorsque la femme est bonne

ledif trocas
Ma bonne, ce matin, m'a dit d'un air farouche
tsarouches

"faites gaffe où vous marchez j'ai ciré vos tsarouches.
Si vous mettez les pieds dans la vase politique
pensez un peu à celle qui nettoie la boutique"

Lorsque la femme est bonne elle est meilleure que l'homme
disait un philosophe qui sortait d'un long somme
je ne sais si c'était Ferry ou B.H.L
demandons à Juliette peut-être le sait-elle?

Juliette
Ledif tu débloques ! Eh, vieux ! qu'as-tu encore ?
tu vas nous envoyer tout droit dans le décor !
Faire croire à nos lecteurs que nous avons une bonne,
c'est prendre ces gens-là pour des cons et des connes.
As tu la nostalgie de l'époque héroïque
où le mâle nous menait, nous les femmes, à la trique ?
et imposait sa loi : "où tu bosses, ou j'te nique"?
Mais pourquoi relèves-tu sur ton front ta tunique ?
As-tu honte, vieillard ? Ou est-ce la pan-ique ?
Veux-tu pour échapper à mon juste courroux
prendre comme un Guéant tes jambes à ton cou?
 
ledif trocas 
Que nenni ma très chère je voulais introduire

Juliette (outrée)
Quoi donc ?

ledif trocas
Mais non pas ça ! laisse-moi te le dire,
Introduire le débat sur l'être supérieur
qu'est, j'en suis con vaincu, la femme, ce vainqueur
qui triomphe en douceur et des corps et des coeurs.

Juliette
Tu y a mis le temps, ô mon grand accoucheur
 d'idées. Ainsi la femme est l'avenir de l'homme

ledif trocas
Mais oui ! et ce fut vrai dès qu'il croqua la pomme !
Il faut donc redonner à la femme sa vraie place
qui n'est pas seulement celle d'une fille qu'on enlace.
Remettons en service la gynécocratie !
même s'il demeure ici un tout petit souci:
LORSQUE LA FEMME EST BONNE
ELLE EST MEILLEURE QUE L'HOMME
MAIS LORSQU'ELLE EST MAUVAISE
LE PIRE DES HOMMES LA BAISE

 Juliette
Ledif tu es infâme
crains le courroux des femmes !

ledif
Vieux, je ne crains plus rien et, mes couilles étant sèches
je ne mouillerai pas en face de ces pimbêches !
Sarkubu petit chef en offre une brochette
qui mérite, disons-le, de grands coups de fourchette.
Faut-il que je précise où je veux la planter
pour les faire bien sauter mais sans les déguster?

 

Juliette
Tu les as bien choisies les groupies du sinistre
c'est pire que le lavement qu'un toubib administre !

ledif
Puissions-nous par ce biais briser la résistance
de quelques sarkolâtres au bord de la démence !

Si vous êtes arrivés jusqu'ici,
vous méritez bien quelques jolis vers de Brassens:

"Afin qu'aucune de vous mesdames n'imagine
Que j'ai du parti pris, que je suis misogyne,
Avant d'aller me faire enculer
J'avoue publiquement que vous êtes nos égales,
Qu'il faut valider ça dans une formule légale,
Je suis enculé mais régulier.
En vertu de quel pouvoir, injustes que nous sommes,
Vous refuse-t-on les droits que l'on accorde aux hommes,
Comme d'aller se faire enculer."

MΟΠΟΠΟΠΟ ΕΝ ΦΡΑΝSΕ

y auriez-vous pensé:

http://youtu.be/K4SW8VIJxUM

http://youtu.be/8iayN42IRUg

LE FIGARO  exultait en annonçant
Les premiers pas du candidat Sarkozy

 

 
Sonnet de campagne

Sur l'épaule du G(u)éant Sarkubu reste un nain
et seules quelques mémères le veulent en leur jardin
Ce type a attisé tant de haine contre lui,
ça parait évident: il doit être éconduit !

1agaysark

A ceux qui penseraient "ce ne sera pas mieux
avec les socialos c'est du réchauffé vieux"
je dis: "sortez la tête de votre polochon
et voyez cet APNI*! il s'appelle Mélenchon"

c'est qu'il a du charisme ce bougre d'animal
il peut au Kapital porter un coup fatal
en imposant sa règle: "l'HUMAIN ! l'Humain d'abord"

Oubliez un instant l'économie méchante !
je vous fais une PO-POsition alléchante:
"Pour la Fraternité concentrons nos efforts !"
                                                              *APNI: animal politique non identifié

« Cet air de liberté au-delà des frontières/
Aux peuples étrangers qui donnait le vertige/
Et dont vous usurpez aujourd'hui le prestige/
Elle répond toujours du nom de Robespierre/
Ma France.»

http://youtu.be/guYdxt3YLB4

D'autres, de biaux slogans s'en vont vous assaillir
jurant sur votre tête de ne jamais mentir

mais non, petit, la finance forte
c'est la France bientôt morte.
C'est la France livrée à l'appétit teuton
qui déjà de la Grèce engraisse son bidon
c'est le couple infernal Merkozy Sarkomer
qui ose s'exposer devant notre belle mer*.
Allons, mes bons amis, chassez cet imposteur
qui pour garder son trône veut exciter vos peurs !
*car, oui! pire qu'un Ottoman, il a osé nous piquer notre Egée!



Tous ne sont pas aveugles mais leur voix est trop faible
il faut la relayer et nous osons le faire
http://youtu.be/v4Xc68ocnMI

et à celui qui accuse un adversaire (Hollande) de professer (sic) des mensonges
nous ne cesserons pas de rappeler un des siens:

"Je veux, si je suis élu président de la République, que d'ici à deux ans plus personne ne soit obligé de dormir sur le trottoir et d'y mourir de froid. Parce que le droit à l'hébergement, je vais vous le dire, c'est une obligation humaine. Mes chers amis, comprenez-le bien : si on n'est plus choqués quand quelqu'un n'a pas de toit lorsqu'il fait froid et qu'il est obligé de dormir dehors, c'est tout l'équilibre de la société où vous voulez que vos enfants vivent en paix qui s'en trouvera mis en cause".


De tribord à babord

"l'humain d'abord" 1atn48
www.placeaupeuple2012.fr

 

 

 

 

 

 


 

 


 

SITES Amis

 

 

 

ça peut vous aider à retrouver la "sérénitude"

http://bernache.canalblog.com/

lefildarchal.over-blog.fr
un fil à suivre absolument au bout duQuel vous trouverez des trésors poétiQues

www.laquadrature.net/
http://www.plaiethore.com/